Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...

Publié le par Les Conteurs de la Nuit

240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés pour cette soirée du lundi 14 août. Soudain, un petit doigt inconnu s’est alors levé dans le public arguant qu’ils n’étaient que 239.

Sans perdre une minute, les calculs furent repris, vérifiés et comparés.

240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...

Il fallut se résoudre face à l’évidence comptable : il n’y avait que 239 spectateurs, ce qui engendra une profonde déception parmi les Conteurs de la Nuit, qui pourtant savent compter… !

Des gens de Brest, de Landerneau, de Locmaria-Plouzané, de Guilers et de nombreux touristes ont ainsi découvert, le temps d’un spectacle théâtralisé, pourquoi...

240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...
240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...
240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...

...la côte par ici s’appelle la Côte des Légendes.

 

240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...
240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...

S’ensuivit une balade contée où s’invitèrent une jolie sirène et une petite fée, puis l’Ankou et le diable.

 

240 ! Ils étaient 240 spectateurs à s’être déplacés sur la côte des Légendes, ce lundi 14 août...

A la chapelle Saint Egarec, une flûtiste à bec assurait un intermède musical entraînant tandis que le public prenait place en chantant des comptines d’un autre temps. En canon, s’il vous plaît.

Lorsqu’après avoir enfermé les conteurs dans la sacristie, le korrigan farceur fit son entrée sur scène, on apprit que la musicienne était tout bonnement la reine des korrigans ! Imaginez le coup de théâtre que cela a occasionné. Non, vous ne pouvez pas le savoir si vous ne l’avez pas vu… !

 

Un feu d’artifice tiré sur la côte rappela qu’il fallait rentrer à la maison, ou du moins au parking.

Au sortir de la chapelle, des lanternes furent prêtées aux têtes blondes bien éveillées qui, selon la tradition, se firent un plaisir d’accompagner les adultes vers la bonne destination.

Merci à Philippe Gac (de Kerlouan) et à Sébastien Schuler (de Guilers) pour la vidéo et le reportage photo.

Commenter cet article